A propos de Mélanie Bultez

Comment je suis devenue photographe

Je n’ai pas toujours eu l’ambition d’être photographe de mariage.

Tour à tour, j'ai été directrice d'école de peluches, avocate et même médecin spécialiste en ordonnances.

Puis j'ai un peu grandi et j'ai voulu faire autre chose. J'ai essayé plein de professions. J'ai même tenté la photo en tant qu'assistante d'un photographe de reportage suisse réputé et c'est là que je me souviens avoir dit : « si je deviens photographe, assommez-moi. »

A ce moment, je ne le savais pas encore, mais personne n'allait m'assommer.

C'est comme ça que je me suis retrouvée directrice artistique junior dans une agence de pub à Paris. Je travaillais pour des gros clients comme Nintendo et d'autres gros mangeurs de petits poissons tels que moi et que je me souviens avoir dit : « je démissionne ! »

Tout est devenu extrêmement clair quand j'ai décidé de créer ma propre petite activité de photographe, il y a maintenant 7 ans.

Oui, car même si comme un peu tout le monde, « je suis passionnée de l'image depuis toute petite », souvent, on ne voit pas que ce que l'on fait depuis tout petit, c'est justement ce qui pourrait devenir notre métier.

Et ça a été la plus belle révélation de toute ma vie.

 

Mélanie Bultez, photographe de mariage

Ce que j'aime surtout, c'est rentrer dans la vie d'un couple, d'une famille, le temps d'une journée (et un peu plus), comme si on ouvrait une fenêtre sur une vie ici et là et que j'observais ce qu'il s'y passe.

J'aime voir l'intérieur des maisons de mes couples, car ils expriment vraiment bien tout un tas de choses : leur mode de vie, leurs habitudes, leurs goûts, leurs passions, et cela me permet de pouvoir retranscrire au mieux ce qu'ils sont en photo.

J'aime aussi ce lien créé avec eux. J'essaye à la fois d'être discrète le jour J et de répondre présente dès qu'il le faut. Et ce, même si c'est en dehors de mes compétences de photographe.

Ce que j'aime vraiment dans ce métier, c'est de travailler dans ce que j'appelle "l'industrie du bonheur". C'est partager des moments incroyables, des fous rires, découvrir des lieux magnifiques et avoir la chance de pouvoir vivre des aventures magiques, parfois cocasses, imprévues, et toujours dans la bonne humeur.  

Mes autres activités

En plus d'être photographe de mariage :